En ce moment En ce moment

Le concours 100 Jours pour Entreprendre rejoint le Moovjee

Publié par Mathieu Viviani le - mis à jour à
Le concours 100 Jours pour Entreprendre rejoint le Moovjee

Mercredi 2 octobre 2019, les équipes du Moovjee et de 100 Jours pour Entreprendre ont annoncé leur fusion. Explications de ce rapprochement en faveur de l'entrepreneuriat des jeunes.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'union fait la force. C'est dans cet esprit que le Mouvement pour les jeunes et étudiants entrepreneurs (Moovjee) et l'équipe du concours " 100 Jours pour Entreprendre " ont décidé de s'associer. Bénédicte Sanson, co-fondatrice est déléguée générale du Moovjee, explique la genèse de la démarche : " Cela fait plusieurs années que nous connaissons l'équipe de "100 jours pour entreprendre''. Elle s'est lancée deux ans après nous en 2012. Nous étions en quelques sortes déjà partenaires. Quand nous avions des jeunes souhaitant monter leur start-up qui venaient nous voir, nous les redirigions vers eux. Quand ils avaient des start-ups déjà créées nécessitant un accompagnement post-création pour développer leur croissance, ils nous les envoyaient. Intégrer ''100 Jours pour Entreprendre'' à notre structure était donc une évidence. La finalité est d'accompagner plus et mieux les jeunes entrepreneurs. "

Soutien sur la durée

Désormais, un seul concours sous la marque chapeau " Prix Moovjee " regroupera le prix " 100 Jours pour Entreprendre ", le " Grand Prix Moovjee " et ses quatre mentions spéciales affiliées. Les dix lauréats annuels " 100 jours " continueront à bénéficier d'un accompagnement ante-création, ainsi que des produits et services offerts dans leur dotation " ma boîte ". Ce kit de l'entrepreneur d'une valeur de plus de 15 000 euros contient des outils et conseils pour démarrer une activité. Circonscrit dans le temps auparavant, le programme "100 Jours pour Entreprendre " sera accessible toute l'année, au sein de l'association Moovjee.

Selon un sondage OpinionWay paru en février 2019, 45% des étudiants et des jeunes issus de lycées professionnels envisagent de créer ou de reprendre une entreprise. Le rapprochement de ces deux organisations motrices en la matière depuis près de dix ans tombe à un moment opportun. " Les jeunes entrepreneurs ont besoin de continuité dans le soutien apporté à des projets souvent longs à atteindre la maturité. Ils nous le disent régulièrement. Nous apportons ici une réponse très concrète ", conclut Bernard Ochs, président de " 100 Jours pour Entreprendre ".

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Actualités

Par Céline Tridon

Un jour dans l'année pour fêter son entreprise, tel est le principe de "J'aime ma boite". La 17e édition de cet événement tourné vers la convivialité [...]