En ce moment En ce moment

Happytal lève 23 millions d'euros pour accélérer son déploiement en France et à l'international

Publié par le - mis à jour à
Happytal lève 23 millions d'euros pour accélérer son déploiement en France et à l'international
© DR

Spécialisée dans la digitalisation et l'amélioration du parcours des patients hospitalisés, la start-up Happytal annonce une levée de fonds de 23 millions d'euros. L'objectif : poursuivre le déploiement de la plateforme en France et à l'international et développer les services associés.

  • Imprimer

La start-up Happytal a bouclé un tour de table en série B d'un montant de 23 millions d'euros auprès du fonds AXA Venture Partners, de l'investisseur Alliance Entreprendre et de ses investisseurs historiques (Partech et la Compagnie d'Anjou). Elle complète cette levée de fonds avec un emprunt de trois millions d'euros auprès de Bpifrance.

Spécialisée dans l'offre de services et la digitalisation du parcours des patients hospitalisés, Happytal a développé un comptoir de services et une conciergerie pour les patients et leurs proches ainsi qu'à destination des personnels hospitaliers. L'idée vise à répondre aux besoins des patients et à faciliter le lien avec leurs proches. "On apporte des compétences hôtelières dans les établissements de santé en réunissant la tech et les services" souligne Pierre Lassarat, directeur général d'Happytal.
Créée en 2013, la start-up délivre ses services dans plus de 70 établissements en France et en Belgique à plus de 25 000 patients et leurs familles ainsi qu'aux personnels hospitaliers. Outre son service de conciergerie, Happytal propose une plateforme numérique SaaS de gestion du parcours patient de la pré-admission, jusqu'au retour à domicile.

Ce nouvel apport financier doit permettre à l'entreprise, cofondée par Pierre Lassarat, Irwin Lan et Romain Revellat, de se déployer plus massivement dans les établissements de santé (hôpitaux, cliniques et EHPAD) en France et à l'étranger, ainsi qu'à renforcer son offre de services. "Dans les quatre prochaines années, l'objectif est de se déployer dans 200 établissements supplémentaires et d'en accompagner 400 avec notre solution Saas", ajoute Pierre Lassarat qui veut notamment développer l'interconnexion du service avec les mutuelles.
Si la Belgique constitue le terrain de chasse étranger prioritaire d'Happytal, l'Allemagne est également prévue pour 2019. "Nous visons aussi la Suisse et le Royaume-Uni mais il nous faut appréhender ces deux marchés qui sont organisés différemment", précise le directeur général de l'entreprise, qui ne s'interdit pas d'aller tenter l'expérience au Canada "d'ici deux à trois ans".

Preuve de son potentiel, l'entreprise prévoit de recruter 200 nouvelles personnes en 2019 sur les métiers du développement commercial, de la tech et de l'opérationnel. À ce jour, Happytal a déjà créé 300 postes, à la fois au sein de son siège parisien et dans les bassins d'emplois du territoire où elle est présente. Une croissance à trois chiffres sur les dernières années qui impose aussi aux dirigeants de structurer l'organisation de l'entreprise et notamment le management.

Irwin Lan (directeur de l'innovation), Pierre Lassarat (directeur général) et Romain Revellat (président) © Mathilde Beaugé

Irwin Lan (directeur de l'innovation), Pierre Lassarat (directeur général) et Romain Revellat (président) © Mathilde Beaugé






Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet