Impact 2020 : le rendez-vous manqué des candidats

Publié par le - mis à jour à
Impact 2020 : le rendez-vous manqué des candidats

Pour répondre aux questions des acteurs du changement, les principaux candidats à la mairie de Paris étaient conviés au Ground Control, vendredi 28 février 2020, lors du débat #IMPACT2020. Seul David Belliard s'y est présenté, les autres ont dépêché un porte-parole.

Je m'abonne
  • Imprimer

En prévision des municipales, des acteurs tels que CJD, B Lab, Ticket for Change, Tech for good, Make Sense, Mouves et Ashoka se sont réunis pour interpeller les candidats à la mairie de Paris sur leurs projets pour développer les entreprises à impact. L'objectif : faire de Paris la capitale de la transition sociale et écologique. Des entrepreneurs présents au débat (Jean Moreau de Phenix, Eva Sadoun de Lita.co, Jonathan Jérémiasz du Mouvement des entrepreneurs sociaux et Louise Fourquet de Baluchon) ont formulé 10 propositions aux candidats.

Les 10 propositions

1-Accueillir les entreprises à impact.

2-Mettre en place un social et environnemental Business Act.

3-Valoriser les entreprises à impact auprès des citoyens.

4-Encourager la création de projets entrepreneuriaux et citoyens.

5-Soutenir l'innovation sociale par un fonds de dotation ou fondation territoriale.

6-Mobiliser les acteurs économiques sur des priorités sociales et écologiques du territoire.

7-Encourager le partage d'expérimentations.

8-Accompagner la transition des entreprises du territoire.

9-Accélérer la transparence des indicateurs sociaux et environnementaux pour l'ensemble des entreprises du territoire.

10-Dynamiser la coalition des acteurs économiques engagés dans la transition sociale et écologique pour faire effet de levier.

Un débat aux allures de campagne électorale

Ces propositions imagent le souhait de formuler des dynamiques économiques et citoyennes. Jonathan Jérémiasz ouvre le débat avec ces mots: "Il faut soutenir ceux qui oeuvrent pour la transformation économique, sociale et environnementale." Jean Moreau complète: "On aimerait valoriser les entreprises à impact auprès du grand public et doubler le nombre de travailleurs du secteur dans les prochaines années."


De l'autre côté du pupitre, seul David Belliard, tête de liste des verts à la mairie de Paris, fait acte de présence. Il déclare: "Il y a beaucoup d'urgences, qu'elles soient environnementales ou sociales. Pour y répondre, il faut changer la ville avec de nouvelles alternatives." Que ce soit Agnès Buzyn, Anne Hidalgo, Cédric Villani et Rachida Dati, tous ont délégué leurs paroles à des représentants. Dans ce débat aux airs de communication électorale, Sandrine Mazetier, porte-parole d'Agnes Buzyn annonce: "La ville inclusive que nous défendons s'axe beaucoup sur les acteurs de l'utilité sociale, que ce soit de petite ou grande échelle." Les arguments s'enchaînent: "La ville peut faire des choses et pousser ce qui marche. Mais ce n'est pas le rôle de la mairie d'apporter des fonds", réplique Aurélien Véron, représentant de Rachida Dati.

L'impact dessine l'une des préoccupations primordiales pour les entreprises en 2020. Une question à laquelle devra répondre le ou la future maire de Paris en se montrant présent et impliqué.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien Ruffet

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet