En ce moment En ce moment

RGPD : un patron de TPE-PME sur deux pense ne pas être en conformité

Publié par le | Mis à jour le
RGPD : un patron de TPE-PME sur deux pense ne pas être en conformité
© Jérôme Rommé - stock.adobe.com

Six mois après l'entrée en vigueur du règlement général sur la protection des données (RGPD), une étude avance qu'un patron de PME sur deux craint de ne pas être en règle.

  • Imprimer

Le Règlement européen sur la protection des données (RGPD) continue d'inquiéter les dirigeants de TPE et PME. Entré en vigueur le 25 mai 2018, le RGPD est loin d'être maîtrisé par les petites entreprises. D'après une étude OpinionWay pour Captain Contrat, près d'un dirigeant sur deux (48 %) n'est pas certain d'être en conformité. Pire, 14 % d'entre-eux sont convaincus de ne pas respecter le droit européen sur la protection des données. À l'inverse, 51 % des dirigeants interrogés affichent une attitude sereine et sont certains de respecter la législation.

Alors que la Cnil a fait savoir qu'elle avait reçu plus de 6 000 plaintes depuis le 25 mai 2018, le constat est inquiétant. Il illustre surtout la difficulté des dirigeants à mettre en place les nouvelles règles. Si 41 % des dirigeants concernés par le RGPD disent s'être débrouillés seuls pour être en règle, 6 % avouent avoir perdu de l'argent et du temps. Des difficultés à mettre en place la nouvelle législation qui se matérialisent plus fortement dans les TPE de moins de 11 salariés et dans les PME de plus de 50 personnes.

Méthodologie : L'étude a été réalisée auprès de 504 dirigeants de PME de moins de 250 salariés selon la méthode des quotas (secteur, taille d'effectif, régions) en septembre 2018. Les marges d'erreurs se situent entre 1,9 et 4,5 points pour cet échantillon.

Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet