MWM lève 50 millions d'euros pour développer son offre d'applications mobiles

Publié par Mathieu Viviani le | Mis à jour le
MWM lève 50 millions d'euros pour développer son offre d'applications mobiles

Music World Media (MWM), éditeur français d'applications mobiles artistiques, vient de lever 50 millions d'euros mardi 3 mars 2020. L'objectif principal ? Étendre son offre à des verticales grand public, recruter et racheter de nouveaux logiciels.

Je m'abonne
  • Imprimer

S'il est discret auprès du grand public, beaucoup de musiciens en herbe connaissent l'éditeur français de logiciel Music World Media (MWM) pour ses applications mobiles permettant d'apprendre le piano, le mix DJ, le beat making ou encore la guitare. Mardi 3 mars 2020, la pépite française, fondée en 2009 par Jean-Baptiste Hironde, annonce une levée de fonds en série B de 50 millions d'euros. Autour de la table cette fois-ci : le société de capital risque Blisce fondée par le serial entrepreneur Alexandre Mars, Bpifrance via son fonds Large Venture, Aglaé Venture et Xavier Niel, patron de Illiade, société mère de Free et serial investisseur.

Développer son offre d'applications et recruter

L'objectif de ce nouveau financement est triple. NWM compte étendre son offre d'applications au sein d'autres segments de l'industrie créative. " Principalement la photo, la vidéo ou le dessin. Des verticales plus grand public que la musique, même si elle reste notre coeur de métier ", selon Jean-Baptiste Hironde. Deuxième volet, accompagner ce développement en recrutant 50 nouvelles personnes d'ici la fin de l'année dans l'ingénierie, le marketing et la monétisation. Enfin, la série B permettra de soutenir une stratégie parallèle au développement de logiciels originaux : le rachat d'applications dans l'univers de l'industrie créative ou du développement personnel. Selon le fondateur de NWM, parmi les 10 dernières acquisitions, on trouve les applications à succès Drum machine ou Tao mix.


Croissance organique

" Nous sommes dans une stratégie de croissance organique depuis le départ et depuis 2018, nous sommes rentables. Jusque-là, nous nous financions uniquement sur fonds propres. Cette levée de fonds va nous permettre de gagner 3 ans dans notre temps de développement ", précise le CEO de 33 ans, qui a monté sa start-up alors qu'il était en étude d'ingénieur et DJ dans ses loisirs.

En première ligne

Aujourd'hui, Music World Media embarque 70 salariés répartis entre Paris et Bordeaux. Avec 400 millions de téléchargement à travers le monde, la société a été classée en 2019 numéro 1 mondial des éditeurs d'applications musicales. La start-up distribue aujourd'hui plus de 15 applications mobiles (jeux, productions, utilitaires dans les arts créatifs) dans une quinzaine de langues et plus de 182 pays. Son best-seller reste toujours "Edjing Mix", application de DJ la plus téléchargée au monde selon les chiffres de App store (Apple) ou de Play Store (Android).

" En 2019, l'App Store a généré 120 milliards de dollars de revenus inapp, hors revenus publicitaires. C'est énorme, et cela constitue une très grande opportunité de croissance pour MWM ", conclut Jean-Baptiste Hironde. Un marché en effet prometteur.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet