Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

5 start-up du Village by CA menées par des femmes

Publié par Mathieu Viviani le

Lundi 8 mars 2020, ce sera la Journée internationale des droits des femmes. A cette occasion, découvrez 5 start-up fondées par des entrepreneures et actuellement incubées au Village by CA à Paris.

Je m'abonne
  • Imprimer
Pandobac, un service clé en main d'emballages réutilisables pour les professionnels de l'alimentation

"Nous sommes convaincus que le meilleur déchet est celui qui n'existe pas." La punchline de Shu Zang, 31 ans et co-fondatrice de Pandobac, est aussi logique que directe. Lancée en août 2018, cette start-up propose un service de bacs réutilisables pour la livraison de produits alimentaires.

Agir contre le gâchis

L'entrepreneure, qui s'est associée à Anaïs Ryterband et Roch Feuillade pour créer Pandobac, raconte la genèse du projet : "L'idée m'est venue suite à ma première expérience entrepreneuriale. Après des études d'ingénieur à l'Ecole Centrale Paris, j'ai suivi des études de cuisine et ouvert mon restaurant en 2014. Tous les jours, le restaurant était approvisionné en matières premières par mes fournisseurs. Tous les produits étaient conditionnés dans des emballages jetables (cartons, cagettes en bois, caisses en polystyrène) que je devais jeter quotidiennement. Cela représentait une centaine de litres de déchets d'emballages par jour. J'ai voulu agir contre ce gâchis."

Service clé en main

Le service proposé par Pandobac agit sur plusieurs fronts : la start-up loue, lave et assure le suivi géographique des bacs réutilisables et éco-conçus. Producteur de denrées, coopératives, grossistes, grande distribution, les clients ciblés par la start-up ne sont autres que les professionnels de l'alimentaire ayant des besoins de conditionnement et de packaging. "Nous facturons notre service sous la forme d'un abonnement mensuel, calculé en fonction des options voulues par le client : lavage, suivi, location des bacs... C'est contractualisé sous la forme d'un abonnement service, inspiré du système du linge d'hôtel", partage Shu Zang à propos du business model de Pandobac. Sur son site web, la start-up indique un abonnement compris entre 2 et 5 euros par mois et par bac. Cette formule comprend la mise à disposition des bacs et leur suivi. Le lavage des bacs est facturé en complément à partir de 0,30 € par bac lavé.

Accélération

A ce jour, la start-up embarque une équipe de 10 personnes. Ses clients actuels sont au nombre de 13 et ils sont tous grossistes au marché de Rungis, en région parisienne. C'est d'ailleurs là qu'elle a ouvert son premier centre de lavage en août 2019. En 2020, la start-up compte recruter 2 commerciaux et fabriquer son propre modèle de bac. "Il sera éco-conçu et spécialisé pour le transport des produits de la mer", précise Shu Zang. D'ici fin 2021, elle prévoit l'ouverture de 6 centres de lavage dans 6 autres régions françaises.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet