En ce moment En ce moment

Infographie Près d'un tiers des entrepreneurs français juge l'échec inacceptable

Publié par le

L'échec est-il perçu de la même manière en France qu'en Allemagne ou au Royaume-Uni ? S'il est acceptable outre-Rhin, il est beaucoup moins bien perçu en France, au Royaume-Uni ou en Italie.

  • Imprimer

Échouer, un mal pour un bien ? À en croire les entrepreneurs français, ce ne serait pas vraiment le cas. Ils sont en tout cas près d'un tiers à juger l'échec entrepreneurial comme inacceptable. Une perception semblable à l'avis des entrepreneurs britanniques mais largement inférieure à leurs homologues italiens, qui sont un sur deux à considérer l'échec comme tel. Du côté de l'Allemagne, l'échec semble mieux perçu avec seulement 18 % d'entrepreneurs qui voient d'un mauvais oeil l'idée d'échouer, selon une étude Vistaprint.

Si les discours tendent à changer sur l'échec, deux tiers des patrons français considèrent qu'il est difficile de rebondir après avoir échoué. Des craintes qui portent à la fois sur leur réticence à s'associer avec un entrepreneur ayant déjà subi un échec et sur le manque de confiance que pourraient leur témoigner les banques.

L'étude distingue également une différence d'appréhension de l'échec entre les femmes et les hommes. 42 % des femmes entrepreneurs disent qu'elles se relanceraient dans l'entrepreneuriat après un échec, contre 62 % des hommes.

Parmi les raisons avancées pour expliquer leur échec, les patrons français avancent d'abord l'existence de taxes trop élevées (51 %) et des difficultés d'accès au financement (42 %). Au Royaume-Uni, la mauvaise gestion est principalement avancée par plus d'un entrepreneur sur deux quand les Allemands expliquent leur échec par un modèle économique non profitable (52 %).

Méthodologie : Menée entre le 19 septembre et le 2 octobre 2018, l'étude OnePoll pour Vistaprint sur "Échec entrepreneurial : le tabou français" a été réalisée auprès de 2 000 entrepreneurs de 18 ans et plus issus de quatre pays (France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni).


Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet