En ce moment En ce moment

Les PME sous-estiment leur pouvoir de négociation auprès des banques

Publié par JEAN FRANCOIS ESTRABOLS le

Près de la moitié des PME ignorent le poids de leurs frais et de leurs intérêts bancaires. C'est une des conclusions de l'étude menée auprès de 200 directeurs administratifs et financiers de TPE-PME.

Je m'abonne
  • Imprimer

Près de la moitié des PME ignorent le poids de leurs frais et de leurs intérêts bancaires. C’est une des conclusions de l’étude menée auprès de 200 directeurs administratifs et financiers de TPE-PME par De Rhins, cabinet modérateur de frais bancaires et financiers. De même, ils ne sont que 52 % à connaître leur notation Banque de France qui constitue pourtant un élément-clé dans la tarification bancaire et donc un levier important de négociation des conditions bancaires. En conclusion, il semblerait que la plupart des personnes interrogées sous-estiment le potentiel d’économies que permettrait une bonne négociation des conditions bancaires. En effet, près de 60 % des entreprises interrogées n’ont jamais lancé d’appel d’offres auprès des banques et elles ne sont que 26 % à avoir travaillé avec un cost-killer bancaire au cours des trois dernières années.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Nouveau financement : l'emprunt obligataire participatif Comment les Européennes vivent-elles l'entrepreneuriat ? 7 photos sur le quotidien d'un patron de PME Le crowdlending, pour financer quels besoins ?
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event