Michèle Alliot-Marie veut porter un coup d'arrêt à la multiplication des bracages des commerces

Publié par le

Jeudi 5 février, Michèle Alliot-Marie a présidé une réunion de travail consacrée aux moyens à mettre en oeuvre pour lutter contre les vols à main armée dans les commerces de proximité.

  • Imprimer

À la demande de nombreuses associations de commerçants, la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a présenté jeudi 5 février un plan d'action visant à lutter contre les vols à main armée dans les commerces de proximité. Selon les statistiques de la police, les vols à main armée dans ce type d'établissement ont en effet augmenté de 20,5 % en un an, passant de 2 907 en 2007 à 3 500 en 2008. Principales victimes : les bureaux de tabac, les boulangeries, les supérettes de quartier et les stations-services. Quand aux villes les plus touchées, les communes d'Ile-de-France et Marseille arrivent en tête de liste, mais aucune région n'est épargnée. Ainsi, la ministre de l'Intérieur prône essentiellement la coopération de terrain entre commerçants et policiers pour accroître la sécurité. En outre, des conseils et des mesures simples de prévention, de protection et de réaction ont été mises en ligne sur le site du ministère. Autres projets de Michèle Alliot-Marie : le raccordement direct des alarmes des commerçants au 17, le renforcement de l'aide aux victimes dans les commissariat et la mise en oeuvre de sanctions exemplaires.

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Julien Van Der Feer

Aircall, Back Market, OpenClassrooms, ManoMano et Klaxoon. Le point commun de ces quatre entreprises françaises ? Elles ambitionnent toutes [...]

Création d'entreprise

Par La rédaction

Effet de mode ou vrai bouleversement ? La réalité virtuelle a fait son entrée dans l'univers du marketing. Sélection de 5 start-up innovantes. [...]

Création d'entreprise

Par Mickaël Deneux et Pierre Lelièvre

Présentées lors de la 4e édition du Bpifrance Inno Génération (BIG), jeudi 11 octobre 2018 à Paris, ces cinq start-up innovantes bousculent [...]