En ce moment En ce moment

Les Aventuriers du biscuit : de la pub à la pâtisserie

Publié par Salomé Kourdouli le - mis à jour à
Les Aventuriers du biscuit : de la pub à la pâtisserie

Marion Pintaux lance Les Aventuriers du biscuit en novembre 2018, après 20 ans passés dans le secteur des médias et de la publicité. Avec sa production artisanale de biscuits décorés personnalisés, la fondatrice vise à la fois les particuliers et les professionnels.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les aventuriers du biscuit est une marque de biscuits décorés personnalisables à offrir, commercialisés en coffrets thématiques : fête des mères, mariage, Noël, etc. Marion Pintaux, à l'origine du projet, a développé une offre B to C avant d'élargir son offre au B to B. "C'est une question de viabilité, je n'ai pour l'instant pas trouvé une vitesse de croisière permettant de me concentrer sur le B to C, explique-t-elle. Mais à terme, les deux offres peuvent coexister." Les professionnels peuvent ainsi faire appel aux Aventuriers du biscuit autant pour des cadeaux client que pour des salons, et obtenir des biscuits aux visuels de leur marque. "Mon modèle d'inspiration est la société anglaise Biscuiteers", révèle la fondatrice. Elle avait dans un premier temps tenté de contacter l'entreprise afin d'ouvrir une franchise, mais, restée sans réponse, Marion Pintaux a décidé de créer sa propre marque.

La fondatrice a un parcours assez atypique: après 20 ans passés dans l'univers des médias et de la publicité, dans un premier temps au sein du groupe BDDP/TBWA, puis au sein de plusieurs régies publicitaires, elle saisit une opportunité et se lance dans les biscuits. "C'était un rêve d'adolescente, et j'avais besoin d'une rupture, je cherchais un métier qui avait plus de sens", résume Marion Pintaux. Pour concrétiser son projet, elle décide de passer un CAP Pâtisserie en candidat libre, en prenant des cours auprès d'un formateur indépendant. "Fernando Maria, qui est aussi formateur chez Michel & Augustin, est venu une fois par semaine pendant un an pour me donner des cours", décrit la fondatrice. Une fois son diplôme en poche, Marion Pintaux poursuit sur sa lancée: elle suit une formation sur le référencement via Live Mentor, et envisage d'en faire une seconde via la Chambre de métiers et de l'artisanat. Elle est également accompagnée par l'entité Créactifs et l'association Force Femmes. "Ma reconversion a été un changement difficile, j'ai dû apprendre l'exigence et le savoir-faire relatifs à la pâtisserie, admet la fondatrice. Mais le plus gros changement est de ne plus travailler en équipe, de devoir prendre toutes les décisions seule."

"L'humain restera au centre de la production"

La fondatrice réalise tout elle-même, les biscuits et leur glaçage, que ce soit pour les particuliers ou les professionnels. "Je m'attendais à plus de possibilités d'automatisation dans ce secteur, avoue Marion Pintaux, mais les industriels de la biscuiterie ne sous-traitent pas. L'humain restera au centre de la production." Elle s'occupe également du développement de son site e-commerce sur WordPress et, naturellement, de la communication de sa marque, à la fois sur les réseaux sociaux et auprès des professionnels. Son projet est financé sur ses fonds personnels. La dirigeante souhaiterait cependant lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule au cours du second semestre 2019.

"Je suis encore en phase de lancement", souligne Marion Pintaux, qui a officiellement lancé les Aventuriers du biscuit fin 2018. Son meilleur mois s'est élevé à 2500€ de chiffre d'affaires. Entre 10 et 15 professionnels ont d'ores et déjà fait appel aux Aventuriers du biscuit, notamment l'hôtel Mercure de la Porte de Versailles. "L'hôtellerie est une cible intéressante, comme événementiel", affirme l'entrepreneure. Pour l'instant, elle se concentre sur un travail d'évangélisation: "Il faut faire comprendre que des biscuits sont des cadeaux, et qu'ils apportent une vraie valeur en termes de relation client."


Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Mathieu Viviani

Lancée en 2012 par Stéphanie Pelaprat, qui n'a alors que 21 ans, Restopolitan propose un abonnement de 9,99 &#8364; par mois et sans engagement [...]