Reconversion : comment assurer une bonne transition de carrière ?

Publié par le | Mis à jour le
Reconversion : comment assurer une bonne transition de carrière ?

Prendre le temps de se poser et de respecter les étapes clés, capitaliser sur ses appuis, choisir son projet professionnel, engager et développer son réseau sont autant d'atouts que le dirigeant utilisera pour réussir sa transition professionnelle.

Je m'abonne
  • Imprimer

Une expérience "challengeante" certes, une expérience apprenante surtout pour devenir acteur de son avenir professionnel. Les carrières sont aujourd'hui plurielles et ce constat est répandu : un professionnel va, au long de sa trajectoire professionnelle, connaitre différentes entreprises, secteurs d'activités, fonctions et modalités d'emploi. Malgré tout, c'est souvent avec anxiété qu'un dirigeant aborde une transition professionnelle, car il s'était investi pour durer.

Il passe alors d'une période d'investissement voir de surinvestissement de son temps de travail et de son implication émotionnelle, à une sensation de perte d'utilité et d'anxiété pour son avenir professionnel.

Après une formation et un parcours solide avec des responsabilités managériales qui se développent au gré des opportunités internes ou des opportunités de marchés, le dirigeant n'a pas eu de disponibilité suffisante pour se poser des questions par rapport à ses perspectives professionnelles futures.

Réussir sa transition professionnelle, c'est avant tout respecter les étapes clés, se poser les bonnes questions, investir et développer son réseau, déployer sa stratégie de campagne de façon ciblée et structurée... Une transition professionnelle bien menée est un levier puissant pour un dirigeant.

1. Les atouts d'une transition réussie : temporiser !

Le premier réflexe serait de se lancer dans une campagne de recherche assidue. Attention à cette dérive !

Se poser permet surtout de gagner du temps dans les étapes futures. S'accorder du temps peut vouloir dire se reposer tout simplement ou au contraire voyager, changer d'air ou se former.

Cette période de digestion est essentielle avant de conduire sa transition avec efficacité et succès. A vouloir bruler les étapes, on prend le risque de se mettre en échec.

2. Les atouts d'une transition réussie : capitaliser sur ses appuis

Se poser les bonnes questions, voilà qui fait la différence. Qu'est ce qui a permis au dirigeant de réussir jusque-là ? Quelles ont été ses réalisations probantes ? Quelles ont été ses forces dans la gestion des contextes critiques, retournement de marché, rapprochement d'entreprises ?

Comment a-t-il réussi à fédérer des équipes ?

Quelle lecture fait-il de sa sortie ?

A quels moments s'est-il révélé ?

Cette mise au point est importante pour la suite : pour bien conduire sa voiture, il faut regarder aussi dans son rétroviseur.

3. Réussir sa transition : c'est bien choisir son projet professionnel

Comme le dit la maxime : " Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va ". Jusqu'alors, on a l'impression de ne pas avoir toujours avoir eu le choix. Une transition, c'est une chance de décider de ce qu'on a vraiment envie de faire.

Choisir sa prochaine mission professionnelle, c'est aussi opter pour tel ou tel contexte.

Un bon choix commence par identifier et générer des options sur la base de ce que le dirigeant sait faire et a envie de faire...

4. La bonne stratégie réseau

Il faut insister sur un fait : le réseau offre plus de 80 % de chances de retrouver de nouvelles perspectives professionnelles.

" No network, no job " : toutes les connexions du dirigeant constituent son premier capital. Savoir les solliciter est un savoir-faire subtil. Là aussi, il y a des freins. Comment approcher son réseau ou le réseau de son réseau, au moment même où le dirigeant se sent demandeur ? Cette posture se travaille.

La bonne nouvelle est que le dirigeant, qui aura abordé cette étape cruciale avec une posture adéquate, sera récompensé par des rencontres apprenantes et efficaces. Le réseau, cela s'apprend et cela fonctionne ...

L'attitude réseau du dirigeant est un bagage qu'il emportera désormais quel que soit son projet : fonction, mission, création ou reprise d'entreprise.

5. Les atouts d'une transition professionnelle réussie : une question de mindset

C'est enfin avoir la conviction que ce moment de pause professionnelle est la meilleure façon de comprendre, être en veille de tout ce qui se passe pour aiguiser sa curiosité et calibrer son avenir dans un monde professionnel en mutation.

La transition professionnelle pour un dirigeant, c'est un peu comme un voyage professionnel que l'on ne voudrait pas faire et qui sera en définitive le voyage le plus riche. L'avenir est devant nous si on s'en donne les moyens.

Pour en savoir plus

Marie-Liesse Morgaut, directrice générale de Nexmove


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Marie-Liesse Morgaut, Directrice Générale de Nexmove

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet