Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Tribune] Créer son entreprise en 2021, une bonne option ?

Publié par le | Mis à jour le
[Tribune] Créer son entreprise en 2021, une bonne option ?

La Covid-19 a rebattu les cartes du paysage économique français et bien sûr mondial. Une fois de plus, et à un niveau rarement égalé, les doutes ont pris les rênes du pilotage des entreprises. Les Français changent de regard quant à leur situation professionnelle.

Je m'abonne
  • Imprimer

Une fois de plus, et à un niveau rarement égalé, les doutes ont pris les rênes du pilotage des entreprises. Les Français changent de regard quant à leur situation professionnelle. S'attendre à une frilosité de l'entrepreneuriat et des initiatives business pouvait apparaître comme une évidence.

Or, il semblerait que l'on observe un phénomène tout autre. Un phénomène dont l'origine revient à ceux qui sont le centre névralgique de notre activité économique : les créateurs d'entreprise. Les Français, malgré des conditions " hostiles ", ont en effet poursuivi leur projet entrepreneurial en 2020. Preuve en est, aucun recul n'a été enregistré dans le domaine, bien au contraire.

Alors la tonalité peut-elle être la même en 2021 et surtout, comment faut-il aborder la création d'entreprise à l'aube de cette deuxième année de crise ?

Optimisme ?

Participer à cette relance dont tout le monde parle mais que personne ne date réellement tant il devient complexe d'être prédictif, reste une option réelle.

La voix de l'optimisme est certainement le bon chemin à suivre. Pourquoi ? 2020 a enregistré une hausse significative de 4,5% de la création d'entreprise1. Cette dynamique prend ses racines dans une tendance de fond. Les Français ont compris depuis des années que créer leur entreprise était une alternative solide pour notamment inventer leur propre chemin professionnel.

Cet engagement ne doit pas pour autant se faire sur un coup de tête. Chaque projet doit être pensé en passant par le questionnement sur sa viabilité. Surmonter les difficultés fait partie du quotidien des entrepreneurs. Car on ne naît pas entrepreneur, et cela nécessite dès le départ, puis de façon continue, une formation au pilotage de son entreprise.

Alors oui, loin d'être un paradoxe, créer son entreprise aujourd'hui c'est bénéficier d'un contexte propice. Propice parce que l'époque que nous vivons nous pousse à revoir les modèles, repenser les codes des modalités de travail et des conditions dans lesquelles nous les exerçons. De nombreuses entreprises créées ces dernières décennies dans des contextes de crise en témoignent, à l'image des géants américains Netflix (éclatement de la bulle internet) ou de Airbnb (crise économique de 2008).

Entreprendre, créer son propre emploi devient une solution, une alternative au salariat sur un marché du travail de plus en plus tendu.

Le soutien des " digital native "

Propice aussi parce qu'il est devenu bien plus simple de fonder son entreprise avec un parcours largement simplifié comparativement à ce qu'il était il y a 10 ans. Aujourd'hui, quelques jours suffisent pour endosser officiellement et administrativement le costume de chef d'entreprise sans même avoir à se déplacer. Propice enfin parce que des solutions et des acteurs spécialistes de l'entrepreneuriat ont émergé ces dernières années. On observe que beaucoup d'entre eux sont " digital native ".

La digitalisation des services continue de se développer à la vitesse grand V et agit comme un facilitateur incontournable de la création d'entreprise. Elle permet des conditions optimales pour qu'elle soit une réussite. L'accompagnement juridique pour choisir son statut ou orienter sur les démarches, les assurances spécifiques liées à son activité, les outils comptables à mettre en place, autant d'activités qui se sont déclinées suivant une approche digitale. Grâce à elles, des solutions simples et sur-mesure permettent aux créateurs d'entreprise de gagner en souplesse et s'affranchir de parcours administratifs chronophages et fastidieux.

Plus que jamais, il est nécessaire de s'appuyer sur le sens créatif des entrepreneurs, leur confiance, leur inventivité et leur optimisme pour prendre part comme eux ou à leurs côtés, à la dynamique

1 Chiffres Insee - Décembre 2020

Alexandre Prot est le CEO et co-fondateur, avec son associé Steve Anavi, de Qonto, néobanque dédiée aux PME et les indépendants. Avant cela, en 2013, et toujours avec le même associé, il a co-fondé Smokio, la première cigarette électronique connectée. Alexandre Prot a démarré sa carrière chez McKinsey & Company en conseil en stratégie. Il est diplômé d'un Master en Finances d'HEC Paris et d'un MBA de l'Insead.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande