En ce moment En ce moment

[Étude de cas] Comment Doctolib ubérise la santé

Publié par le - mis à jour à
[Étude de cas] Comment Doctolib ubérise la santé

Doctolib propose depuis 2013 un outil de prise de rendez-vous médicaux en ligne. Avec ses fonctions au plus proche du besoin utilisateur, il surpasse la quinzaine de concurrents nationaux et enregistre la plus forte croissance du secteur.

  • Imprimer

En seulement 18 mois, Doctolib a séduit 5000 professionnels, 100 établissements de santé et 2 millions de Français, qui se connectent chaque mois sur le site. Un succès à la hauteur de son offre révolutionnaire: la possibilité de prendre rendez-vous avec son médecin en ligne, gratuitement, de n'importe où et à tout moment.

La start-up compte déjà 150 salariés et recrute mensuellement 10 à 15 nouveaux collaborateurs, pour grossir les rangs de ses 15 bureaux dans les grandes métropoles françaises. Avec cette croissance, son dirigeant, Stanislas Niox-Château, prévoit d'atteindre 500 salariés et 100 000 praticiens équipés d'ici à 2018, sur le territoire national mais aussi à l'étranger, suite à l'ouverture aux premiers pays européens dès janvier 2016. Avec une ambition: devenir le "Google de la santé".

"Nous avons trois ans d'avance sur nos prévisions"

Développé avec deux levées de fonds d'un montant global de 5 millions d'euros, Doctolib propose aux praticiens, pour 99 euros par mois, un logiciel de gestion de rendez-vous, un service de rappel par SMS et e-mail, la gestion de leur visibilité...

"Nous avons collaboré avec des secrétaires médicales et des médecins, spécialité par spécialité, pour répondre au mieux à leurs attentes" , explique le jeune dirigeant. "Grâce à ce travail, nous proposons une vingtaine de fonctionnalités, soit quatre fois plus que les solutions qui existaient avant."

Résultat: son trafic mensuel est dix fois plus élevé que son concurrent n° 1, PagesJaunes, et il grossit dix fois plus vite. Il a ainsi réussi à surmonter les obstacles liés à la structure du marché.

"C'est un monde très fragmenté où chacun a ses spécificités, son organisation. Cela explique le peu de réussite dans le monde de la santé sur Internet." Mais le dirigeant disposait d'un sérieux bagage. En 2009, le fonds de capital-risque qu'il a co-créé participe au lancement du site La Fourchette, auquel il consacre les cinq années suivantes de sa carrière.

"Je connaissais parfaitement la problématique de la prise de rendez-vous en ligne, mais je voulais révolutionner un autre secteur, la santé. C'est allé beaucoup plus vite que l'on ne le pensait et on a trois ans d'avance sur nos prévisions."

Sa troisième levée de fonds, bouclée mi-octobre, s'élève à 18 millions d'euros, afin de continuer à innover et à parfaire la technologie de Doctolib. Avant l'aventure à l'international.

Doctolib

Activité: Réservations en ligne
Ville: Paris (II e arr.)
Dirigeant: Stanislas Niox-Château, 28 ans
Forme juridique: SAS
Année de création: 2013
Effectif: 150 salariés
CA 2014: NC


Maëlle Becuwe

Maëlle Becuwe

Journaliste

Arrivée à la rédaction de Chef d’entreprise début 2014, je suis au quotidien l’actualité des PME pour notre magazine mensuel et notre site Chefdentreprise.com. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Digital - Innovation

Par Mickaël Deneux

La cérémonie des Trophées INPI 2018 s'est tenue lundi 10 décembre 2018, au Trianon. Elle a consacré une TPE et deux PME sur un total de quatre [...]

Digital - Innovation

Par Pierre Lelièvre

Les PMI font face à une transformation profonde de leurs activités face au développement du digital et de l'enjeu environnemental. Une opportunité [...]