En ce moment En ce moment

Le service de voiturier Blue Valet à la conquête de l'Europe

Publié par le - mis à jour à
Le service de voiturier Blue Valet à la conquête de l'Europe

La PME girondine, qui propose un service de voiturier et stationnement aux voyageurs en gare et aéroport, se déploie à vitesse grand V en France et en Europe.

Je m'abonne
  • Imprimer

Au stress d'arriver dans les temps à l'aéroport ou à la gare, s'ajoute pour certains celui de se garer à proximité. " Souvent galère et avec une facture finale élevée pour un service rendu pas terrible ", résume Hugo Ricard, co-fondateur de Blue Valet. Une expérience mainte fois vécue, il y a quelques années, par Hugo et Benoît Ricard, les deux dirigeants de l'entreprise. À l'époque, le premier, alors étudiant à Bordeaux, dépose régulièrement son frère, voyageur d'affaires, à l'aéroport. Il n'en fallait pas davantage pour que le duo s'interroge sur les moyens de faciliter les accès à ces sites.

Tarifs compétitifs et service soigné

En mai 2015, ils lancent Blue Valet, service de voiturier digitalisé. La prestation permet de réserver en ligne un voiturier jusqu'à 4 heures avant son départ et comprend la prise en charge du véhicule, un état des lieux avec photos, le stationnement en garage et une assurance. En option, Blue Valet propose lavage écologique, pression des pneus...

Un confort et un gain de temps pour le client qui économise environ 20 % par rapport à un parking d'aéroport ou un VTC classique. La clé de ces tarifs compétitifs : la société source des parkings extérieurs, dans un périmètre de 5 à 6 km.

Couvrir les hubs européens

En moins de trois ans et deux levées de fonds, les deux frères conquièrent 35 sites, dans 13 villes et 4 pays (Belgique, Espagne et Portugal). Un dynamisme qui leur vaut de recevoir le prix PME de croissance, lors des Grands Prix des Chefs d'entreprise 2019.

Avec une prise en charge ou une restitution par minute et 250 voituriers en Europe (50 % en freelance), Hugo et Benoît Ricard ne comptent pas s'arrêter là. Ils débarquent à Rome et Milan fin 2019 et poursuivront leur développement sur le marché espagnol en 2020. Un 3e tour de table est aussi au programme avec dans le viseur l'Allemagne, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. " L'idée est de couvrir les principaux hubs européens ", synthétise Hugo Ricard.

Avec un trafic aérien mondial qui devrait doubler d'ici 2035 (actuellement 5 Mds de passagers), l'offre devrait se montrer de plus en plus pertinente. Si la clientèle loisir représente aujourd'hui la majorité des utilisateurs, le levier de croissance de Blue Valet se trouve du côté des cibles pro et agences de voyage. " Pour soutenir nos objectifs, nous investissons dans l'aspect technique pour fluidifier le parcours d'achat et le process opérationnel ", développe le co-fondateur. À savoir : appli de suivi de vol et train, système de géolocalisation, algorithme pour définir le temps de récupération des bagages...

S'ils entendent se concentrer sur le métier de voiturier et accélérer le développement à l'international, d'autres pistes sont à l'étude, telles que la location de véhicule à destination, voire un autre système de mobilité, ou encore la livraison de courses dans le coffre à restitution du véhicule.

Blue Valet / HBRI
Services voiturier
Mérignac (Gironde)
Hugo Ricard,28 ans et Benoît Ricard, 32 ans
Création en 2015
SAS > 160 personnes
CA 2018 : 3,3 M€
Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Grand Prix des Chefs d'Entreprise 2019 : les gagnants sont... 9 voitures pour rouler plus vert [GPCE 2019] Yuka déchiffre les étiquettes pour mieux manger 5 entreprises qui ont créé leur océan bleu

Agathe Jaffredo

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event