En ce moment En ce moment

Covid-19 : quelles mutations pour les centres urbains ?

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Covid-19 : quelles mutations pour les centres urbains ?

La crise sanitaire a instauré de nouveaux usages des villes, qui devront à terme les prendre en compte pour mieux se réorganiser.

Je m'abonne
  • Imprimer

La pandémie de Covid-19 a modifié nos habitudes de déplacement, de travail, d'approvisionnement. La distanciation sociale, nécessaire pour limiter la circulation du virus, va-t-elle s'inscrire à long terme dans nos habitudes ? Quel sera l'impact de l'épidémie sur l'aménagement des centres urbains ?

Vers des villes plus autonomes

La crise sanitaire a modifié le rapport des habitants à l'espace public. Limitées dans leurs déplacements, les populations se sont tournées vers les services et commerces locaux, mettant en lumière les manques à certains endroits.

Comme le souligne une note de l'OCDE en date du 23 juillet 2020, la pandémie a contribué à souligner l'importance de l'accessibilité, qui avait tendance à être oubliée au profit d'une plus grande mobilité.

Pour l'urbaniste Carlo Moreno, il est grand temps de concrétiser le concept de "ville du quart d'heure", à savoir des centres urbains au sein desquels chacun doit pouvoir accéder, en 15 minutes à pied ou à vélo, aux fonctions essentielles : le travail, qu'il s 'agisse de bureaux classiques ou d'espaces de coworking adaptés à la pandémie, avec le port de visière de protection Covid-19 , mais aussi les loisirs, le logement, les courses, les soins et l'école.

L'architecte espagnol Vicente Guallart, qui a remporté un concours d'architecture organisé par le gouvernement chinois, travaille actuellement sur un projet de ville du futur pour la nouvelle ville de Xiong 'an, à 100 km de Pékin.

Prévu pour 3000 personnes, il s'organise en 4 blocs de bâtiments, qui accueillent des appartements, mais aussi des bureaux, des commerces comme des magasins d'alimentation pour chat , des coiffeurs, un cabinet de gestion de patrimoine , mais aussi une école, un centre administratif, une ferme urbaine et un jardin collectif.

Ce futur quartier se veut adapté à la fois aux enjeux environnementaux et sanitaires : il est pensé pour offrir la plus grande autonomie possible à ses habitants, tant sur le plan énergétique qu'alimentaire, en cas de nouveau confinement.

Des centres urbains intelligents et écologiques

Par ailleurs, la technologie a pris encore plus de place dans les villes durant la pandémie : des dispositifs inédits de surveillance ont été mis en place, une mesure souvent contestée. Mais l'intelligence urbaine est loin de se limiter à la surveillance, et peut également être mise au service des équipements d'une ville.

Ainsi, les systèmes dits d'hypervision urbaine permettent de piloter à distance les fonctions essentielles d'une ville, de l'éclairage à l'énergie en passant par la sécurité ou encore la circulation. Une circulation qui est elle aussi au coeur de nombreux enjeux stratégiques, à une période où la transmission du virus met l'accent sur l'importance des déplacements individuels.

De nombreuses villes ont mis en place, après le premier confinement, des pistes cyclables supplémentaires pour allier précautions sanitaires et respect de l'environnement. L'idée de centres urbains modulables est également apparue comme essentielle, pour s'adapter à un contexte sanitaire changeant.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

WEBBEL

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet