En ce moment En ce moment

Panda Tea passe en mode expansion

Publié par Véronique Meot le - mis à jour à
Panda Tea passe en mode expansion

La marque de thé bio, qui vend des mélanges sous forme de cure, a démarré son activité sur Internet et poursuit son développement offline, tout en se lançant à l'international.

Je m'abonne
  • Imprimer

Sa mascotte, le panda, figurant sur son packaging devenu depuis iconique, a fait le buzz. Lancée sur Instagram -pour cibler des communautés-, la marque de thé écoresponsable Panda Tea a immédiatement rencontré son audience... et sa clientèle (48000 followers à date). Grâce à un positionnement premium, au choix du bio, à l'approche du bien-être par les plantes, ses formats sous forme de cures plaisent et fidélisent les premiers clients. Aujourd'hui, elle réalise 1 million d'euros de chiffre d'affaires et vient d'être sélectionnée par le groupe Casino pour démarrer un partenariat avec 50 magasins Franprix.

Créé par trois frères, Thibault, docteur en pharmacie, Alexandre entrepreneur e-commerce et Robin, le cadet multidiplômé, féru de réseaux sociaux, la marque est lancée en 2017 avec 6000 euros de capital. "Nous souhaitions développer une activité dans le secteur du bien-être, le thé nous est apparu comme le produit idéal, d'autant que ses parts de marché sur Internet sont faibles, les opportunités sont réelles", explique Alexandre Ali, cofondateur. La mise de départ permet aux cofondateurs de financer un premier stock, une boutique e-commerce via la plateforme Shopify et d'investir dans la communication. Une agence est chargée de la réalisation du packaging.

Une logistique gérée en interne

Deux ans plus tard, Panda SAS a déjà écoulé 3 millions de sachets de thé et emploie cinq salariés, chargés du service client, du marketing et de l'entrepôt (60m2 à Paris). La logistique est internalisée. "Nous préférons investir dans la marque plutôt que dans la logistique. Avec des produits vendus 10 à 15 euros, le panier moyen est abordable, les volumes dépendent de la satisfaction client et donc de la qualité du produit et du travail réalisée sur la marque" assure le cofondateur. Les feuilles de thé sont achetées à Hambourg où se trouvent les importateurs et les produits conditionnés en France. Le conditionnement -dans des sachets cousus main en mousseline 100 % biodégradables- est externalisé.

Le digital native vertical brand -pure-player e-commerce qui maîtrise le process de la confection du produit jusqu'à son expédition- poursuit aujourd'hui trois objectifs: affiner son modèle off line, se développer à l'international et étoffer ses gammes de produits. Sélectionné en début d'année par l'accélérateur d'Amazon -Amazon Launchpad- pour se lancer aux États-Unis, Panda Tea semble en bonne voie. Côté produit, le site commercialise actuellement dix références, chiffre qui devrait être porté à 15, fin 2019. "Nous souhaitons développer la gamme d'accessoires, qui doit passer de deux à une dizaine", indique Alexandre Ali. Dans les rangs de Panda Tea, les ambitions sont fortes. "Notre objectif est de devenir leader dans la catégorie bien-être, le thé représente une première étape, nous projetons de développer d'autres marques avec d'autres catégories de produits", conclut Alexandre Ali.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La Pelucherie: recréer une marque forte grâce au digital [GPCE 2019] Codage affiche un succès sans fard Ogury lève 50 millions de dollars et poursuit son développement Akeneo lève 41 millions d'euros pour se développer dans la gestion de l'expérience produit
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event