En ce moment En ce moment

Le coût du lapin, une opération gagnante pour Millimages

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Le coût du lapin, une opération gagnante pour Millimages

En 2015, Roch Lener, dirigeant du studio Millimages, repère Molang, un emoji-lapin à l'esprit kawaï. Il rachète les droits à sa créatrice pour en faire la star d'un dessin animé à succès. Plus de 200 pays diffusent les aventures de Molang et la liste des produits dérivés ne cesse de s'allonger.

Je m'abonne
  • Imprimer

Sa bedaine séduit des millions de fans à travers la planète. Son nom ? Molang. Issu de l'imagination d'une créatrice coréenne, ce lapin tout blanc et tout rond s'est d'abord invité dans les fils de conversation WeChat, le service de messagerie chinois. Sa conceptrice voyait en lui une star des emojis. Roch Lener, directeur général du studio Millimages, a vu en lui une belle opportunité business.

Depuis 1991, Millimages s'est constitué un riche catalogue de divertissements pour enfants : une ligne éditoriale très graphique, à laquelle le style épuré mais kawaï de Molang correspond. Roch Lener fait donc l'acquisition en 2015 des droits de propriété intellectuelle et d'exploitation pour le monde entier. Convaincu du potentiel de Molang, il demande à ses équipes d'imaginer tout un concept autour de lui, pour donner vie à un décor et à des personnages secondaires. Molang devient la tête d'affiche d'un nouveau dessin animé.

Quatre saisons sont d'emblée tournées, dont la première est diffusée sur Canal + dès 2016. Depuis, TF1 a rejoint le rang des diffuseurs. L'univers Molang grandit peu à peu. " Nous l'avons vendu à travers 200 pays. Aujourd'hui, plus de 200 millions d'enfants regardent chaque jour les aventures de Molang ", assure Roch Lener. La propriété de Molang lui permet de déployer en parallèle une stratégie de produits dérivés importante. Pas moins de 800 produits gravitent autour de Molang, décliné sous toutes les formes : figurines, peluches, décoration, vêtements et même du cosmétique pour l'Asie.


Miser sur les nouveaux médias

" Millimages fonctionne en société intégrée. Nous avons notre propre équipe de merchandising et licencing, un département nouveaux médias et un réseau de 50 agents d'exploitation à travers le monde. Nous pouvons donc faire vivre Molang partout ", poursuit Roch Lener. Ce dernier choisit en effet de promouvoir sa vedette sur les réseaux sociaux avec des contenus dédiés et inédits et sur les plateformes de VOD. Molang est diffusé sur Amazon Prime Video depuis mars dernier. " Chaque plateforme est un moyen unique d'entrer en contact avec nos fans. Par exemple, nous comptons un million de fans sur Facebook et ce ne sont pas des enfants, mais de jeunes adultes, à l'instar d'Hello Kitty qui séduit les 20-30 ans ", compare Roch Lener.

Du haut de ses 40 ans d'existence, Hello Kitty n'a plus à prouver sa célébrité. Pour Molang, vieux de quatre ans, tout reste à faire selon le dirigeant de Millimages. " Le potentiel est encore devant nous. Actuellement, sur les 150 personnes qui composent le studio, 100 travaillent sur Molang. Bien sûr, cette notoriété nous ouvre des portes pour vendre nos autres propriétés, mais en termes de chiffre d'affaires, il n'y a pas encore de retombées ", partage Roch Lener.

Ce dernier envisage tout de même de décupler son chiffre d'affaires (de 12 millions d'euros en 2018) d'ici deux à trois ans, rien qu'avec le sympathique lapin. Les choses semblent sur la bonne voie car le studio a signé, il y a deux semaines, une diffusion quotidienne de Molang sur le réseau télévisé national chinois. La Chine est un pays très prometteur pour la vente d'articles dérivés, car il peut représenter à lui seul la moitié des ventes mondiales. Millimages y a d'ailleurs ouvert une filiale pour suivre de près la bonne exploitation de ses produits.

Millimages

Création et production de dessins animés
Paris (XIe)
Roch Lener, directeur général, 63 ans
SA ; création en 1991
150 salariés
CA 2018 : 12 M€
Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Marketing - Vente

Par Thomas Loisel

Ces dernières années, des marques aux budgets limités ont investi la télévision grâce à des offres plus accessibles. Le tremplin idéal pour [...]

Marketing - Vente

Par Quentin Tiburce dirigeant Europe de Compliantia

Dans la franchise, tous pareils ? En réalité, de moins en moins. Certaines enseignes laissent à leurs franchisés une certaine latitude pour [...]