Les PME s'inquiètent de la mauvaise conjoncture

Publié par le | Mis à jour le

Le douzième baromètre Ifop pour KPMG et la CGPME révèle que les perspectives incertaines pour 2012 devraient impacter négativement les projets d'investissements et d'embauches des PME.

  • Imprimer

Plus de la moitié (58 %) des dirigeants sont inquiets pour leur activité. C'est ce que révèle le douzième baromètre Ifop pour KPMG et la CGPME réalisé en décembre 2011. Une inquiétude particulièrement marquée dans l'industrie (63 %).

Plus de la moitié des chefs d'entreprises interrogés (51 %) estiment également que la mauvaise conjoncture devrait impacter négativement leurs projets d'investissements dans les six prochains mois. Ils sont 40 % à penser les reporter et 11 % à imaginer y renoncer. Les éventuels recrutements devraient aussi être impactés pour 40 % des sondés.

Le baromètre révèle par ailleurs que le besoin de financement des PME atteint un niveau élevé dans ce contexte de difficultés persistantes. Près des deux tiers des patrons de PME ont au moins un besoin de financement, contre 60 % il y a un an.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Pierre Lelièvre

Une étude EY dresse un panorama des 178 start-up 2018 sélectionnées pour le prix de la start-up de l'année EY et livre cinq enseignements sur [...]

Création d'entreprise

Par Julien Van Der Feer

Aircall, Back Market, OpenClassrooms, ManoMano et Klaxoon. Le point commun de ces quatre entreprises françaises ? Elles ambitionnent toutes [...]

Création d'entreprise

Par La rédaction

Effet de mode ou vrai bouleversement ? La réalité virtuelle a fait son entrée dans l'univers du marketing. Sélection de 5 start-up innovantes. [...]

Création d'entreprise

Par Mickaël Deneux et Pierre Lelièvre

Présentées lors de la 4e édition du Bpifrance Inno Génération (BIG), jeudi 11 octobre 2018 à Paris, ces cinq start-up innovantes bousculent [...]