Top 5 des idées reçues sur le changement de fournisseur d'électricité et de gaz

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Top 5 des idées reçues sur le changement de fournisseur d'électricité et de gaz

Face à la suppression à venir des tarifs réglementés de vente pour l'électricité et le gaz, le doute s'installe pour les professionnels et beaucoup n'osent pas passer le cap. Quelles sont les peurs liées au changement de fournisseur ? Voici le top 5 des idées reçues en la matière.

Je m'abonne
  • Imprimer

1. "Changer de fournisseur est payant"

Quel que soit le nouveau fournisseur que vous choisissez, l'opération sera entièrement gratuite. De même, aucun frais de résiliation ne vous sera demandé de la part de votre fournisseur historique. Il vous faudra par contre régler la facture de solde pour la consommation due jusqu'au changement de fournisseur.

2. "Changer de fournisseur est compliqué"

Souscrire chez la plupart des fournisseurs alternatifs peut en général se faire directement en ligne ou par téléphone et ne prend que quelques minutes. Vous n'avez qu'à comparer les offres et, une fois votre offre choisie, vous signez un contrat avec votre nouveau fournisseur, comme Eni par exemple, qui s'occupe de la résiliation de votre ancien contrat auprès du fournisseur historique.

3. "Je risque une coupure d'énergie"

Le changement de fournisseur n'implique aucun changement perceptible, si ce n'est pour votre budget. Aucune coupure de gaz naturel ni d'électricité n'est à prévoir. La continuité de fourniture est assurée.

4. "Changer de fournisseur veut dire changer de compteur"

Il s'agit aussi d'une idée reçue complètement fausse. Rappelons que vous changez de fournisseur, non pas de gestionnaire de réseau. En effet, en France, il n'existe qu'un seul gestionnaire pour chaque énergie : un pour le gaz naturel, à savoir GRDF, un pour l'électricité, Enedis. Ces derniers restent inchangés, ce qui ne nécessite donc pas le changement du matériel. Le fournisseur, quant à lui, vous facture, vous aide à réduire votre consommation et vous accompagne dans la gestion de votre contrat. C'est lui que vous avez la liberté de changer, et il n'a aucun pouvoir sur le réseau.

5. "Si je change de fournisseur, impossible de revenir au tarif réglementé"

En effet, les tarifs réglementés étant prochainement supprimés (sauf pour les consommateurs particuliers et microentreprises en électricité), vous ne pourrez plus y retourner puisqu'il ne sera plus possible d'y souscrire. Cependant, vous pouvez toujours changer de fournisseur (selon les conditions du contrat), pour choisir une autre offre de marché.

Pour comprendre tous les enjeux de la dérégulation et découvrir les avantages des offres de marché pour les professionnels, téléchargez le livre blanc complet d'Eni.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eni

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet