Crise bancaire : la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises réclame un Grenelle du financement

Publié par le

La CGPME demande "une remise à plat du financement pour les PME et une nouvelle définition de la relation avec les réseaux financiers de toute nature".

  • Imprimer

Dans un communiqué publié jeudi 2 octobre, la CGPME alerte les pouvoirs publics et les acteurs bancaires sur les risques liés à une quasi suppression de l’accès au crédit pour les PME. "Au-delà de la transparence bancaire par trop absente en France, la Confédération demande une totale remise à plat du financement pour les PME et une nouvelle définition de la relation avec les réseaux financiers de toute nature." L'organisation ajoute : "L’approbation par la Commission européenne de tarifs plus élevés répercutés par les banques dans le cadre de la mise en œuvre de SEPA, témoigne de cette nécessité dans la crise actuelle." Aussi, au-delà des mesures concrètes déjà formulées dans cette situation d’urgence, la CGPME réclame la tenue d’un "Grenelle du financement" avant la fin de l’année. "Celui-ci impliquerait l’ensemble des acteurs publics nationaux, européens ainsi que tous les acteurs privés du financement, y compris les fonds d’investissement, afin de sauver le cœur de l’économie française que sont nos petites entreprises", conclut la CGPME.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Julien Van Der Feer

Aircall, Back Market, OpenClassrooms, ManoMano et Klaxoon. Le point commun de ces quatre entreprises françaises ? Elles ambitionnent toutes [...]

Création d'entreprise

Par La rédaction

Effet de mode ou vrai bouleversement ? La réalité virtuelle a fait son entrée dans l'univers du marketing. Sélection de 5 start-up innovantes. [...]

Création d'entreprise

Par Mickaël Deneux et Pierre Lelièvre

Présentées lors de la 4e édition du Bpifrance Inno Génération (BIG), jeudi 11 octobre 2018 à Paris, ces cinq start-up innovantes bousculent [...]