Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Potager Voyageur, l'alternative écolo aux cantines d'entreprises

Publié par Julien Ruffet le - mis à jour à
Potager Voyageur, l'alternative écolo aux cantines d'entreprises

Après 20 ans dans la finance et les assurances vie, Pierre-Yves Heitz quitte Paris pour fonder Potager Voyageur, un concept de restauration écologique. L'idée ? Livrer en camion électrique des repas sains aux entreprises du pôle d'activité d'Aix-en-Provence.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le concept de cantine digitale ? C'est celui auquel adhère l'entrepreneur Pierre-Yves Heitz."Nous sommes comme un restaurant sans table qui livre des repas aux entreprises du pôle d'activité d'Aix-en-Provence. Le tout, avec des produits sains et locaux achalandés en camion électrique", décrit le fondateur de Potager Voyageur.

Ce projet, c'est pour lui un retour à la cuisine... Une passion ! Il avait déjà cotoyé les fourneaux pendant un an et demi, lors d'un service civique chez un traiteur lorsqu'il avait la vingtaine. Puis la vie en a voulu autrement et Pierre-Yves Heitz a troqué la créativité culinaire pour les calculs dans la finance et l'assurance vie. La parenthèse dure 20 ans, jusqu'à une réorganisation. La popote le rattrape alors et devient même un défi. "J'avais envie de quitter Paris, d'essayer quelque chose de nouveau tout en répondant aux enjeux environnementaux actuels", se rappelle-t-il.

Des chiffres à la toque

S'engage alors une démarche éthique pour amorcer un projet entrepreneurial. "Lorsque je sortais manger au restaurant, j'avais l'impression de ne pas faire attention à l'environnement. Quand j'ai remarqué que le marché de l'alimentation était le troisième secteur le plus polluant, j'ai pensé qu'il y avait des choses à faire", commente Pierre-Yves Heitz. Après un emménagement dans le Pays d'Aix, il fonde avec sa femme Potager Voyageur.

Pour se lancer, ils budgètent au plus bas, doutant du succès de leur projet. Grâce à des fonds personnels, un prêt bancaire et un coup de pouce d'Initiative France et de Provence Promotion, l'aventure peut commencer. En 2019, le site internet est créé et, dans leur jardin, la dépendance est dédiée au laboratoire de préparation.

Le fondateur muscle petit à petit ses recettes et use des circuits courts pour acheter ses denrées. Cela fait partie de ses convictions : "J'essaye de minimiser l'impact carbone des aliments choisis. J'évite par exemple le boeuf pour privilégier le poulet et le cochon. Lorsque je sélectionne du riz, il vient Camargue, c'est moins de kilomètres que son cousin thaï. Mais je ne trouve pas 100% des produits à proximité. Il faut de temps en temps passer chez Metro pour compléter les courses..."

S'adapter et grandir

Avec un panier-repas moyen à 14 euros, Potager Voyageur atteint sa rentabilité avec 15 repas vendus par jour. Mais en ouvrant quelques mois avant le début de la Covid, la structure n'atteint pas la croissance escomptée. Les entreprises ayant généralisées le télétravail, nombreux sont les salariés qui quittent la région. Pour s'adapter à la conjoncture, Potager Voyageur envisage de mettre à disposition des entreprises, des frigos connectés. Une première implantation devrait avoir lieu au cours du second semestre 2021.

Aujourd'hui, le restaurateur digital espère tourner rapidement la page pandémique. D'autres leviers de croissances sont déjà envisagés : "Nous avons lancé des campagnes de communication notamment par mail pour livrer des habitants à proximité. Nous envisageons aussi de dupliquer notre modèle sur d'autres zones périurbaines de la région, notamment dans des arrondissements de Marseille. Tous ces projets nous permettront également de réaliser nos premières embauches !", conclut le quarantenaire.

Potager Voyageur

Livraison de repas

Puyricard (Bouches-du-Rhône)

Pierre-Yves Heitz, 46 ans

SAS > Création en avril 2019 > 0 salarié

CA 2020 : 21 800 €, avec un démarrage compromis suite à la crise sanitaire (à comparer à un CA de 15 500 € sur le premier trimestre 2021)

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande