En ce moment En ce moment

Comment bien choisir son affactureur ?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Diversifier ses sources de financement

Dernier critère à prendre en compte : le désir d'indépendance. " Ce sont généralement les banques qui orientent les entreprises vers leur filiale d'affacturage pour s'acquitter du concours bancaire. Cela crée de la dépendance ", note Ludovic Letellier (Euklead Consulting). Si se tourner vers sa banque peut améliorer la relation de confiance, faire appel à la concurrence permet de diversifier ses sources de financement et d'éviter de mettre tous ses oeufs dans le même panier. Une fois ces différents paramètres considérés, le chef d'entreprise ou le responsable financier peut établir une "short list" d'affactureurs et analyser leurs offres respectives ainsi que les fonctionnalités qu'ils proposent. " Le choix doit d'abord se faire sur le service, le prix venant seulement en deuxième position. Quand le dirigeant étudie les offres des factors, il doit prendre en compte tant le qualitatif que le quantitatif ", conseille Cyril Mourier (De Rhins). Sur ce dernier point, les outils informatiques des prestataires n'offrent pas les mêmes niveaux de restitution. Les documents transmis doivent comprendre les relevés de compte, les encours, les fonds de garantie, les découverts. Et le format doit faciliter la récupération des données par le service comptable de l'entreprise. Par exemple, les PDF sont à proscrire au profit des documents Excel.

Enfin, la dernière étape consiste à se pencher sur les modalités des contrats : volume de financement, délai et pénalités de sortie, commissions, etc. Le décideur a alors toutes les cartes en main pour arbitrer et confier son poste clients au meilleur prestataire. Sans toutefois baisser sa garde. " Même une fois le contrat signé, alerte Ludovic Letellier, il y a encore des écueils à éviter [relâchement dans la qualité des facturations ou renégociation du contrat à l'initiative de l'entreprise ou du factor, ndlr] et il faut être très vigilant dans le suivi de son contrat d'affacturage. "

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l'article suivant : Trois pistes pour faire décoller votre trésorerie.

Je m'abonne

Maëlle Becuwe

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Sabrina Biarrotte-Sorin, Experte Scientifique en Financement de l'Innovation chez Ayming

La déclaration CIR doit être transmise au service des impôts ou à la Direction Générale des Entreprises au plus tard le 15 mai 2019. Comment [...]