En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le
© Andrey Popov - Fotolia

Je m'abonne
  • Imprimer

(Re)prendre pied

"L'après-closing est un moment déterminant, relève Brenka Barthomieux. Il y a à la fois un sentiment de solitude et de quête de légitimité face aux équipes. La question que se pose bien souvent un dirigeant est comment faire adhérer l'équipe au projet et les rassurer sur l'organisation et la stratégie déployée."

Faut-il pour autant opérer une transition avec le cédant ? Une question clé qui n'impose pas de réponse évidente. Une période charnière en présence du dirigeant sur le départ peut s'avérer utile dans l'appropriation du nouveau rôle du repreneur. "Si le business plan assoit la stratégie envisagée par le repreneur, reste à gagner en légitimité auprès des équipes en place", estime Bernard Fraioli. L'association CRA préconise d'ailleurs une courte période de transition et d'accompagnement pour asseoir les bases de la future gouvernance. Pour pallier les différents manques que pourrait ressentir le repreneur, le réseau des CCI dispense au travers de son Ecole des Managers une formation pour inculquer les compétences nécessaires au maintien de l'activité et assurer le développement de l'entreprise.

Reste qu'une fois la reprise assurée et effective, penser à l'avenir ne se résume pas seulement à gérer et développer l'activité. "Dans beaucoup de dossiers de cession, la question de la transmission est abordée trop tard par le dirigeant. N'attendez pas d'avoir 60 ans. La cession s'anticipe dès la reprise", suggère Anne Anquetin, déjà accaparée par la suite à donner à son aventure entrepreneuriale. Un ultime conseil qui évitera bien des soucis le moment venu.

Une reprise en sept étapes clés

1. Lettre d'intention

La lettre d'intention (L.O.I.) fige l'accord, propose un prix et un périmètre d'acquisition et détermine les conditions suspensives (audit et financement).

2. Recherche du financement

Trouver les bons financements au projet de reprise nécessite de préparer un dossier de présentation et de le soumettre aux banques. Il inclut notamment le business plan du repreneur.

3. Protocole de vente

Le protocole de vente (ou compromis) grave dans le marbre les éléments de la négociation (prix, clause d'earn out et de garanties dont la garantie d'actif et de passif, accompagnement, trésorerie, valorisation des stocks...).

4. L'audit

Réalisé par un professionnel, l'audit porte à la fois sur une étude précise des points techniques (fiscalité, comptabilité, social et finances) et de la partie business (commercial, marketing, développement, services et produits).

5. Levée des conditions suspensives

La levée des conditions suspensives correspond au moment où l'audit et la recherche des financements sont validés.

6. Préparation du closing

Dernière étape avant l'achat de la société, la préparation du closing intervient lorsque toutes les exigences du cédant et du repreneur sont remplies.

7. Closing

Phase finale du processus de reprise, le closing acte l'achat de l'entreprise par le repreneur.

Je m'abonne
Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Sabrina Biarrotte-Sorin, Experte Scientifique en Financement de l'Innovation chez Ayming

La déclaration CIR doit être transmise au service des impôts ou à la Direction Générale des Entreprises au plus tard le 15 mai 2019. Comment [...]

Gestion - Finance

Par Véronique Meot

Justificatifs égarés ou illisibles, salariés contrariés, comptables sur les nerfs ... la gestion des notes de frais, tâche à faible valeur ajoutée, [...]