En ce moment En ce moment

5 conseils pour faire, comme Gustave Eiffel, de ses opposants des alliés

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

3. Identifier clairement la marge de négociation

Face à des oppositions internes, annoncez clairement ce qui est négociable et ce qui ne l'est pas. Dans le même temps, proposez une reconnaissance financière doublée d'une action symbolique autour du "mieux-être au travail". Eiffel, face à une tension sociale, propose une augmentation de salaire, doublée d'un service supplémentaire (la cantine au premier étage) ;

Face aux récalcitrants, adoptez comme Eiffel un comportement ferme sur l'essentiel : la finalisation du chantier en temps et en heure n'est pas négociable. Puis faites des propositions pour les attirer vers une alliance gagnant/gagnant. Eiffel propose ainsi aux récalcitrants d'accéder à leur besoin de sécurisation supplémentaire en demandant à ces monteurs de peindre aux étages inférieurs. Ils acceptent du coup les nouvelles conditions ou choisissent de quitter l'entreprise.

4. Soignez votre communication

Optez pour une communication qui soit parfaitement alignée avec vos valeurs, elle n'en sera que plus crédible ! Édouard Lockroy -le ministre de l'Économie et du Commerce de l'époque, ndlr- et Gustave Eiffel sont tous les deux convaincus que le progrès et l'innovation techniques sont les bases d'un mieux-vivre collectif à l'échelle de la France. Avec des styles et des personnalités différentes, ils font transparaître ces convictions dans leur communication interne et externe ce qui finit par permettre de dépasser tous les obstacles.

5. Faites de vos collaborateurs des ambassadeurs

En tant que chef de projet, mobilisez toutes les parties prenantes dans la communication du projet et cultivez le concept "d'ambassadeur du projet". Eiffel sollicite ses collaborateurs sur des champs d'intervention qui ne sont pas liés à leur expertise mais qui requièrent engagement et sens de la communication. Il fait le pari que les monteurs sauront, par leur expertise et leur implication dans le montage de cette tour, convaincre les "opposants" et plus généralement, toutes les personnes intéressées par le projet. Eiffel développe le principe d'accueil de délégations de toutes natures (presse, commerçants, entrepreneurs, architecte, professions de la construction, etc.).

Dans votre rôle de chef de projet, investissez temps, réflexion et action sur la création d'une adhésion la plus complète possible et ne traitez pas à la légère les opposants, tout comme les alliés.

L'ouvrage
Pour édifier la Tour Eiffel, l'audacieux ingénieur Gustave Eiffel a dû braver non seulement d'innombrables contraintes techniques, mais également de farouches oppositions tant en interne qu'en externe. C'est sur cette expérience que se base Anne Vermès, la fondatrice du cabinet de conseil "Traits d'Unions", dans son ouvrage "Piloter un ouvrage comme Gustave Eiffel, comment mener un projet contre vents et marées". Publié aux Editions Eyrolles, cet ouvrage fait partie de la collection Histoire et Management, dont l'objectif est de tirer des leçons des leaders d'hier pour aider les dirigeants d'aujourd'hui. Parmi eux figurent "Fédérer comme Mandela, comment obtenir adhésion et motivation" d'Anne Vermès et de Guillaume Pigeat.
Je m'abonne

Reporter en presse quotidienne, j'ai découvert, après quelques années au Canada, l'industrie française par le prisme du luxe et de la beauté. Rédactrice [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Marketing - Vente

Par Sylvain Poisson, Directeur de département innovation d'Ayming

Présenter un projet innovant n'est une routine que pour les directions innovation et R&D. Or, l'innovation tendant à se diffuser dans les entreprises, [...]