En ce moment En ce moment

Flotte auto : aperçu de la voiture de demain

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Zoom - La loi et les responsabilités face à la voiture autonome

La Convention de Vienne impose au conducteur d'être maître de son véhicule en permanence, quelles que soient les circonstances, tout en ayant les mains sur le volant. Mais de nombreux groupes de travail se sont penchés sur la question afin d'amender cette loi à l'horizon 2017, pour autoriser davantage de liberté. En outre, la Commission économique pour l'Europe impose certaines règles, notamment sur les systèmes de direction, d'éclairage et de signalisation. Là encore, des groupes de travail étudient des amendements à ce même horizon 2017, avec comme objectif commun de permettre l'usage des véhicules autonomes.
Autre point important, celui de la responsabilité en cas d'accident à bord d'une voiture autonome. Vers qui se tourner ? Le "conducteur", le constructeur automobile, l'équipementier informatique, les responsables des infrastructures routières ? Tout ce petit monde formant l'écosystème du véhicule autonome va devoir s'accorder rapidement avant d'en voir apparaître le premier exemplaire sur les routes françaises... sachant que les constructeurs envisagent une commercialisation aux alentours de 2020-2025.

Je m'abonne

Jérôme Pouponnot

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Digital - Innovation

Par Julia Turqueti, Chef de projet Clustaar

Si beaucoup d'entreprises s'intéressent à l'automatisation et aux chatbots, elles restent incertaines quant à l'opportunité et à la façon de [...]