La gestion fournisseur : un nouvel enjeu de réputation

Publié par le - mis à jour à
La gestion fournisseur : un nouvel enjeu de réputation

Initialement construite autour de la satisfaction client, la réputation d'une entreprise est aussi impactée par la satisfaction des collaborateurs. Mais l'écosystème ne se limite pas aux clients et employés. Demain, la satisfaction fournisseurs pourrait constituer un nouveau levier de popularité.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'omniprésence d'internet dans nos sphères privée et professionnelle a changé la donne. Aucun succès ou scandale n'échappe à la toile ! Les clients n'ont plus confiance dans les discours des marques et préfèrent se fier aux avis de leurs pairs, des collaborateurs et partenaires. Confrontées à cette évolution majeure, les entreprises tendent à réorienter leurs budgets marketing vers la construction de leur réputation : un actif immatériel devenu hautement stratégique. Mais la réputation d'une entreprise n'a pas pour seul objectif de maximiser les ventes. A l'ère de l'explosion de l'offre de compétences portée par une kyrielle d'acteurs, elle doit aussi permettre de s'entourer des meilleurs.

Dans un monde évoluant vers plus d'humanité, la qualité des interactions de l'entreprise avec son écosystème est un atout majeur. Toutefois, si jusquà présent il fallait séduire clients et collaborateurs, prendre soin de ses fournisseurs devient tout aussi vital.

" Les deux choses les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise : sa réputation et ses hommes. " Henri Ford

Des partenaires stratégiques en quête du meilleur client

Plus que jamais, les relations avec les fournisseurs et prestataires sont essentielles à la pérennité des entreprises. Sources d'innovation, les collaborations entre l'interne et l'externe se multiplient. Dans ce marché qui évolue vers un environnement intégrant une myriade d'acteurs extrinsèques (TPE, indépendants, experts, start-up...), il est crucial de trouver LA bonne ressource et de s'adjoindre les meilleures compétences.

Cependant, nombre de prestataires émettent des réserves sur la qualité des interactions avec leurs clients. Ils se plaignent de la lenteur du démarrage des collaborations avec les grandes structures, en raison notamment des délais de contractualisation et d'approbation des engagements de dépense. L'incertitude inhérente aux délais de paiement génère également des difficultés chez les prestataires. Il faut dire que 25 % des faillites annuelles de PME et TPE en France sont dues aux retards de paiement (1) !

En conséquence, une nouvelle tendance émerge. Si jusqu'alors, les clients choisissaient leurs ressources externes, les prestataires sélectionnent de plus en plus les entreprises avec lesquelles ils collaborent. Une posture jusqu'ici considérée comme un luxe, qui tend à devenir un choix stratégique de plus en plus accessible. Dans cette mouvance, la gestion des fournisseurs devient un véritable enjeu réputationnel pour attirer les nouveaux talents et innover.

La gestion fournisseurs au service de la réputation des entreprises

Les fournisseurs les plus talentueux ne sont pas à cours de business. Pour choisir leurs collaborations, ils favorisent les structures avec lesquelles ils peuvent établir des relations simples et sereines. Pour les séduire, les entreprises ont donc tout intérêt à faire évoluer et fluidifier la gestion fournisseurs.

Des solutions, basées sur des outils numériques (portails, places de marché, etc.) existent désormais. Face aux nouveaux enjeux, celles capables de créer un espace de confiance sécurisé commun, à même de faciliter et dynamiser le lien client-fournisseur, feront toute la différence. Optimisant la gestion fournisseurs, elles seront le socle d'une relation fluide et apaisée, gage d'une plus grande cohésion. Ainsi, on peut aujourd'hui envisager d'optimiser la qualité du lien client-fournisseur et ce, à différents niveaux : en simplifiant et accélérant la contractualisation (tout en maîtrisant les risques), en automatisant les règlements (et le rapprochement bancaire au passage), en réduisant de moitié les relances en donnant aux fournisseurs une visibilité sur l'état de leurs factures...

De multiples possibilités existent pour accroître le confort de ses prestataires tout en gardant un contrôle total des risques et des engagements de dépense. A la clé pour les intervenants externes, un cadre plus propice à l'innovation et exempt de toute friction.

Les entreprises qui miseront sur la construction de leur réputation fournisseurs pourront augmenter leur attractivité auprès de prestataires devenus plus exigeants. Cercle vertueux, elles seront également à même d'attirer les plus grands talents, rassurés sur la relation qu'ils pourront entretenir tout au long des collaborations. Entourées des meilleures compétences, elles pourront booster leur capacité d'innovation, séduire de nouveaux clients et ainsi asseoir leur pérennité.

Qui aurait imaginé que des entreprises s'équiperaient de babyfoots ? De salles de repos ? Que les collaborateurs deviendraient les emblèmes des campagnes de recrutement ? Difficile de savoir aujourd'hui ce que les entreprises seront capables de faire pour leurs prestataires. Mais incontestablement, elles devront se rendre attractives pour réussir à devenir le meilleur client de leur fournisseur.

Pour en savoir plus

Bilel Besbes est Directeur Général de WeOva. Opérant entre Paris et Tunis, ce spécialiste du marketing digital, de la big data et de la relation client assure un accompagnement de proximité avec les entreprises ouvertes de demain.

(1) Observatoire des délais de paiements, 2018. Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Bilel BESBES, directeur général weOva

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet