En ce moment En ce moment

Les chefs d'entreprise auront moins recours à l'apprentissage en 2012

Publié par Aglaé De Chalus le - mis à jour à

Les chefs d'entreprise sont moins enclins à embaucher des apprentis en 2012, selon une étude publiée par la Fondation Apprentis d'Auteuil le 5 janvier.

Je m'abonne
  • Imprimer

40 % des chefs d'entreprise ont l'intention d'avoir moins recours à l'apprentissage en 2012 et 43 % affirment qu'ils n'y auront pas plus ni moins recours selon le baromètre annuel de la fondation Apprentis d'Auteuil, réalisé par l'institut Ipsos auprès de 301 dirigeants d'entreprises de 1 à 499 salariés.

Parmi les obstacles au recrutement d'un apprenti, les chefs d'entreprise placent en premier l'insuffisante adaptation des apprentis au monde de l'entreprise (29 %) et le manque de candidats (25 %). Pour 22 %, c'est la charge salariale que représente un tel recrutement qui explique leur réticence et la complexité administrative pour 15 % des sondés. 

La fondation Apprentis d'Auteuil s'inquiète également de la baisse de recrutement des apprentis au niveau CAP/ BEP (– 9,5 % en 2010), une baisse qui profite aux apprentis de niveau supérieur (+ 5,7 % en moyenne). Elle alerte ainsi sur "le risque de dévoiement des réformes en cours".

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH - Management

Par Isabelle André, directrice de l'activité Coaching d'Oasys

L'aboutissement d'un projet d'entreprise repose beaucoup sur la cohésion de l'équipe DG / DAF / DRH. Les trois compères sont sur le même bateau [...]

RH - Management

Par Celia DÖRR - Chief People Officer chez ContentSquare

Toutes les fées de la Tech et de la finance se bousculent au-dessus du berceau des start-up. Mais qui s'intéresse aux scale-up, ces jeunes entreprises [...]