En ce moment En ce moment

Quelles sont les 4 grandes tendances RH 2021 ?

Publié par le | Mis à jour le
Quelles sont les 4 grandes tendances RH 2021 ?
© Knut - stock.adobe.com

Le Top Employers Institute publie son rapport annuel des tendances RH des meilleurs employeurs de France.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le Top Employers Institute, organisme de certification indépendant international qui évalue et valorise les meilleures pratiques en Ressources Humaines des organisations, publie son rapport annuel des tendances RH des meilleurs employeurs de France. Ce rapport dresse un panorama des tendances RH en 2021 qui s'articulent cette année autour de 4 grandes thématiques : la transparence & l'inclusion, l'accélération de la digitalisation, le bien-être des collaborateurs et le nouveau rôle de la Direction des Ressources Humaines, actrice de la transformation des entreprises. Il est le fruit de l'analyse d'audits menés auprès de 94 entreprises françaises certifiées par l'Institut et opérant dans un large éventail de secteurs (industrie, pharmaceutique, biens de consommation, etc.).


Transparence & Inclusion : tenir compte des besoins et aspirations des collaborateurs

Les entreprises sont aujourd'hui amenées à donner une plus grande place à leurs collaborateurs dans le projet d'entreprise, ce qui nécessite une communication claire et à double sens pour tenir compte de leurs besoins et aspirations. 88% des Top Employers prennent soin d'anticiper la communication sur les changements et 83% le font avec un plan de communication ciblé et structuré. Les plus vertueux, 74% d'entre eux, vont jusqu'à donner des possibilités aux collaborateurs de réagir en amont de la réalisation des plans.

Parallèlement, on remarque une volonté des Directions des Ressources Humaines d'améliorer la communication autour de la rémunération et du développement du leadership. 53 % des Top Employers valorisent leur politique de rémunération et avantages sociaux aux yeux de leurs collaborateurs via une communication ciblée (contre seulement 40 % en 2020). De même, 53 % disposent d'un portail consacré au développement du leadership qui donne accès aux formations et aux ressources dont ils ont besoin (+6 points par rapport à 2020).

Sur le plan de la diversité et de l'inclusion, les principales initiatives des Top Employers visent à favoriser l'égalité Femmes/Hommes (100 % mènent des initiatives en ce sens vs. 93% en 2020) et à créer un meilleur environnement de travail pour les personnes en situation de handicap. 85 % mènent des actions en ce sens (+ 9 points par rapport à 2020). Les initiatives en faveur des collaborateurs lesbiens, gays, bisexuels et transsexuels (LGBT) poursuivent aussi leur tendance à la hausse puisque 35 % des Top Employers mettent en place un réseau LGBT en entreprise (+ 9 points par rapport à 2020).


L'accélération de la digitalisation : une priorité pour 2021

Si 88 % des Top Employers utilisent déjà des plateformes sociales de type Microsoft Teams ou Slack (+9 points par rapport à 2020), ceux-ci estiment néanmoins nécessaire de disposer d'outils encore plus performants pour faciliter la production d'idées. Toute nouvelle technologie capable de reproduire l'expérience humaine du " brainstorming " au bureau trouvera son public en 2021 et au-delà.

Par ailleurs, le digital, à travers l'e-learning, est devenu le moyen essentiel d'engager et de perfectionner ses collaborateurs. 79% des Top Employers ont mis en place un portail d'apprentissage qui offre un accès personnalisé à du contenu en fonction des besoins ou des préférences individuelles.

Les entreprises ont également favorisé l'utilisation des plateformes numériques pour faciliter l'apprentissage social (social learning) qui est l'un des moyens les plus efficaces de développer et d'accroître les connaissances au sein de l'organisation. Ainsi, 63 % des Top Employers mettent en place des communautés d'apprentissage en ligne dans le cadre de la formation, pour encourager l'apprentissage collectif. De même 40 % disposent d'une plateforme digitale dédiée à la pré-intégration des nouveaux collaborateurs pour faciliter sa transition dans son nouvel environnement de travail.


Le bien-être des collaborateurs : plus d'accompagnement, moins de contrôle

La thématique du bien-être et de la Qualité de Vie au Travail est celle sur laquelle on observe une nette progression des pratiques. 74 % des Top Employers ont défini une stratégie en la matière (approche holistique couvrant la santé personnelle et professionnelle, physique et psychologique), soit 10 points de plus qu'en 2020.

Par ailleurs, dans un contexte de télétravail généralisé, 86 % offrent des conditions de travail flexibles à leurs collaborateurs et 48 % leur donnent une totale autonomie sur le choix du lieu et des horaires de travail. Conséquence de cette agilité, les managers laissent les collaborateurs faire évoluer eux-mêmes le contenu de leurs objectifs : 78 % des Top Employers accordent un calendrier flexible dans la fixation des objectifs (+ 24 points en un an). Transférer la responsabilité aux collaborateurs est un moyen de les amener à s'approprier un processus qui, historiquement, a toujours été imposé du haut vers le bas.


Un nouveau rôle pour la Direction des Ressources Humaines dans la conduite du changement

La place de la DRH est de plus en plus centrale car la dimension humaine est plus que jamais primordiale (changement organisationnel, digital, managérial). De fait, 100% des Directions Générales des Top Employers France affirment de façon explicite l'importance d'aligner stratégie RH et stratégie d'entreprise, et cet alignement est la priorité RH n°1 des Top Employers en 2021.

Le rôle des RH dans la communication et l'adaptation des process au changement est acquis. Pour 87 % des Top Employers, la fonction RH a la responsabilité d'accompagner les collaborateurs dans la compréhension de l'impact du changement sur leurs responsabilités et d'ajuster les processus pour soutenir et accompagner la transformation de l'entreprise.

Dans cette conduite du changement, les Ressources Humaines sont garantes des standards éthiques de l'entreprise et se doivent d'encourager une culture dans laquelle les personnes comprennent l'importance cruciale des comportements responsables. 95 % des Top Employers ont déployé un programme spécifique pour identifier les risques potentiels en termes d'Éthique et d'Intégrité et définir les mesures d'atténuation de ces risques en les traduisant en normes, contrôles et processus.

Au-delà des transformations économiques, les entreprises se veulent plus impliquées dans leur environnement et leur rôle sociétal. 96 % des Top Employers ont déjà formalisé une politique de Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE) et 81 % communiquent dessus auprès de leurs collaborateurs (+ 10 points en un an). Ce renforcement des pratiques peut être mis au regard de l'évolution législative en France, avec la loi PACTE qui renforce la responsabilité des entreprises en matière d'évaluation de l'impact social et environnemental, et institutionnalise la notion d'entreprise à mission (raison d'être).


" En 2020, les Top Employers se sont adaptés avec une telle rapidité qu'ils ont prouvé leur capacité à associer les Hommes et la technologie de la manière la plus efficace qui soit. Pour de nombreuses organisations, le défi en 2021 consistera à créer une culture de collaboration et de confiance dans un environnement toujours plus digital, tout en veillant à ce que les collaborateurs se sentent soutenus afin qu'ils puissent donner le meilleur d'eux-mêmes ", déclare Vincent Binetruy, directeur France du Top Employers Institute.




Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Emilie Kovacs, rédactrice en chef d'EKOPO

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Management

Par Valérie Edery, Directrice Projet Transformation & Management chez Fabernovel

Avec le travail à distance, nos interactions sont modifiées et nos relations à l'autre et à l'entreprise peuvent en être affectées. Favoriser [...]