Chance, la start-up qui s'engage à trouver le poste idéal

Publié par Mathieu Viviani le - mis à jour à
Chance, la start-up qui s'engage à trouver le poste idéal

Lancée en 2015, Chance développe une approche novatrice de la recherche d'emploi : proposer un coaching pour trouver le travail qui correspond réellement à sa personnalité et ses valeurs. Portrait d'une start-up pionnière de la PsyTech.

Je m'abonne
  • Imprimer

"J'ai eu la chance de grandir à Beauvais en Picardie, une ville où la mixité sociale était réelle. Je pense que cela a contribué au fait que très jeune, j'ai su que je voulais faire quelque chose d'utile à la société." Plusieurs années après, Ludovic de Gromard, 32 ans, est resté fidèle à cet état d'esprit. Il a cofondé en 2015 Chance, une plateforme digitale présidée par nul autre que l'économiste Muhammad Yunus, prix Nobel de la Paix 2006 et pionnier du business à impact social. L'ambition de la start-up est la suivante : "permettre aux personnes de découvrir la voie professionnelle qui reflète véritablement qui ils sont."

Coaching basé sur les sciences cognitives

La web-plateforme Chance fonctionne comme "un agent professionnel". En s'inscrivant dessus, l'utilisateur accède à un dispositif de coaching destiné à déceler sa véritable personnalité professionnelle. Le programme Chance dure 3 mois. Basée sur les sciences cognitives, la première phase est ponctuée par des vidéo-conférences avec un coach choisi spécifiquement, et des exercices en ligne d'introspection personnelle (valeurs, aspiration profonde, contraintes personnelles, compétences). Les données récoltées sont ensuite rentrées dans l'algorithme de Chance qui propose 50 choix professionnels au candidat. Ensuite, Chance aide le candidat à affiner son choix jusqu'à obtenir 2 voies possibles. Le profil du candidat est ensuite recommandé à des experts ou des professionnels du secteur choisi, partenaires de la start-up.

Une tarification accessible pour les personnes à faibles revenus

Côté tarification, les clients devront débourser 825 euros sans frais (payable en trois fois) pour accéder aux services de Chance. Un coût en deçà de la plupart des organismes proposant ce type de coaching. La prestation de Chance peut également être financée via son entreprise ou le compte personnel de formation (CPF) et Pôle Emploi. Un bon point pour les demandeurs d'emploi en quête de reconversion professionnelle. "Notre engagement est que 25% des bénéficiaires ne soient pas des CSP +", ajoute Ludovic de Gromard. Dans les faits, l'entrepreneur constate que deux tiers des candidats ont entre 30 et 40 ans et souhaitent s'orienter vers des entreprises à impact ou des TPE/PME. La start-up travaille aussi avec des clients entreprises ou des gouvernements.

Soutien des grands patrons

Aujourd'hui, la PsyTech, qui compte 25 collaborateurs, a coaché près de 10 000 personnes. 80% de ses utilisateurs actuels sont en poste et 70% sont des femmes. La startup est entourée d'un écosystème de conseillers et d'investisseurs important. On trouve parmi eux, Jean-Bernard Levy, CEO de EDF, Henri Lachmann, président du conseil de surveillance de Schneider Electric, Gilles de Robien, ancien ministre de l'Éducation et ex-président de l'Organisation internationale du travail (OIT), Robert Dilts, référence mondiale du coaching et de la programmation neurolinguistique (PNL) ou encore la fondation philanthropique Google.org.

Durant le confinement, la startup a levé 5,6 millions d'euros et enregistré une hausse significative de ses utilisateurs (4000 de plus). En 2021, Chance compte déployer des équipes au Royaume-uni et aux États-Unis.

[TÉMOIGNAGE] Oser saisir l'opportunité, l'entrepreneuriat c'est parfois cela. Ludovic de Gromard, cofondateur de Chance, revient sur sa rencontre au Bangladesh, à l'âge de 26 ans, avec l'économiste et prix Nobel de la Paix Muhammad Yunus. Ce dernier est devenu président de sa start-up.

"En 2014, je décide de partir au Bangladesh pour voir les applications concrètes du business à impact social sur le terrain. Ce pays est pionnier en la matière. Là-bas, par un concours de circonstances étonnant, je me retrouve à un dîner de gala organisé par Muhammad Yunus, sans y être invité et sans costume, t-shirt et baskets au pied ! Une délégation de Hong Kong étant en retard, Mr Yunus propose donc un micro-ouvert aux participants qui souhaitaient parler de leurs projets sur la scène. Personne ne répond... jusqu'à ce que, tremblant, je lève la main et monte sur scène aux côtés du prix Nobel. J'ai donc raconté mon histoire et partagé mon constat sur le monde du travail actuel. A ma grande surprise, Mr Yunus, touché, a fait mon éloge et m'a encouragé à réaliser mon projet. Juste après, tout s'est enchaîné positivement. Distribution de cartes dans la salle, rendez-vous avec Muhammad Yunus et le PDG de Danone, Emmanuel Faber le lendemain. En 2015, Chance est finalement lancée avec comme soutien et président Mr Yunus. Oser, se faire confiance, peut nous amener très loin."

CHANCE

PsyTech appliquée au coaching professionnel

Beauvais (Oise)

Ludovic de Gromard (32 ans), co-fondateur, Clémence Coghlan (31 ans), co-fondatrice, Muhammad Yunus (80 ans), président d'honneur.

SAS > Création en 2015 > 25 collaborateurs

CA 2019 : NC

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet