Cession d'entreprise : et si les salariés avaient un droit de préemption ?

Publié par le - mis à jour à

Le collectif Agir pour une économie équitable (Ap2E) travaille sur une proposition de loi visant à encourager les salariés à reprendre leur entreprise.

  • Imprimer

Un dispositif de préemption destiné à faciliter la reprise d’une entreprise par ses salariés lors d’une cession pourrait voir le jour. C'est du moins ce que souhaite le collectif Agir pour une économie équitable. L'Ap2E, soutenu par plusieurs députés, est en train d'élaborer une proposition de loi visant à instituer un droit de préemption dans le même esprit que celui qui lie un propriétaire d'appartement et son locataire. Une réunion de travail s'est tenue le 27 octobre à l'Assemblée nationale. A été évoquée à cette occasion la création en parallèle d'outils permettant aux collaborateurs de se former au management et à la gestion.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Carine Guicheteau

Les DAF à temps partagé labellisés se comptent sur les doigts des deux mains. Mais ce label de la DFCG est amené à se développer. Pourquoi ? [...]

Gestion - Finance
WeShareBonds

Par WeShareBonds via Marketme

Alors que le débat fait rage sur la fermeture éventuelle d’une usine Ford en France, et que l’élection de Trump s’est jouée sur des promesses [...]

Gestion - Finance

Par Eve Mennesson

Lorsque l'on parle financements alternatifs, on pense souvent affacturage. Et le financement sur stock ? Toutes les entreprises peuvent s'y [...]