En ce moment En ce moment

DossierLes clés pour soigner l'intégration des nouveaux collaborateurs

Publié par le

3 - L'importance du jour J

Le jour d'arrivée, l'accueil doit être personnalisé et le manager doit être présent.

Une bonne façon de marquer le coup pour l'arrivée de votre nouveau collaborateur est d'organiser un petit déjeuner informel. " Quelques viennoiseries permettront de mettre à l'aise le nouveau venu, il se sentira attendu. Mais évitez cependant le formalisme d'un pot d'accueil, assez artificiel, où il pourrait se sentir mal à l'aise ", estime Nathalie Atlan (CSP formation).

(IAE Aix-en-Provence)

(IAE Aix-en-Provence)

Delphine Lacaze

Dans la mesure du possible, le déjeuner du premier jour doit avoir été prévu avec le N+1 ou avec l'équipe. Dans le cas contraire, assurez-vous auprès de ses futurs collègues qu'ils feront le nécessaire. Ces petits signes de reconnaissance sont très appréciés. " Tout comme la visite de l'entreprise qui doit rester une étape incontournable et doit être prévue le premier jour ", martèle Delphine Lacaze (IAE Aix-en-Provence).

Même si la recrue n'est pas directement sous votre autorité, vous pouvez l'accueillir le premier jour en la rencontrant de façon informelle, en passant lui dire bonjour, en l'appelant ou en lui envoyant un e-mail de bienvenue si vous ne pouvez être présent. Un "Je suis ravi de vous accueillir au sein de Tartempion SA, etc.", de la part du p-dg, fait toujours son petit effet et vous montrez ainsi votre proximité auprès de vos équipes et votre implication au niveau RH.

Stéphanie Le Prieur, DRH de la PME Azeo, essaye de mettre à l'aise le nouveau venu en l'occupant : " Je lui assigne une liste des tâches à réaliser le premier jour. Cela évite qu'il soit seul à son poste sans trop savoir quoi faire. Il s'agit de choses basiques qu'il faut finalement prendre le temps de faire dès le départ, avant d'entrer dans l'opérationnel, comme par exemple créer sa signature e-mail, organiser l'ergonomie de son espace de travail à son goût, etc. "

Comment dégoûter votre nouveau salarié en cinq étapes

- Ne prévenez personne dans l'entreprise de son arrivée et surtout pas la personne dédiée à l'accueil.
- Laissez votre nouvelle recrue patienter deux bonnes heures le matin à l'accueil avant de la recevoir.
- Ne préparez pas le futur outil de travail de votre collaborateur. Il n'a besoin ni d'un poste de travail, ni d'informations sur l'entreprise.
- Faites-lui signer son contrat et organisez la visite des locaux un mois après son arrivée.
- Ne faites pas de point d'étape et attendez le dernier jour pour vérifier qu'il s'intègre correctement dans l'entreprise et qu'il satisfait aux exigences du poste.

Claire Poisson

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH - Management

Par Delphine Goater

Être un manager stimulant, aidant et responsabilisant, c'est possible, même dans une TPE ! Voici tout ce que vous devez savoir pour faire de [...]

RH - Management

Par Marlène Ribeiro, Directrice Exécutive Michael Page

Digitalisation des fonctions, marché mouvant et en tension : pour recruter le potentiel IT qui fera la différence, il faut connaître ses codes [...]